Résidence écrivain 2014
ici

Vous êtes auteur ?
Participez à la résidence d'écrivain 2014 - candidature avant le 6 janvier

Merci

« Même pas eu peur » pour cette 26e édition du Festival du Livre de Mouans-Sartoux !

Même pas peur de mettre en lumière le livre, essentiel à la transmission et au partage de la pensée, berceau de l’imaginaire et de l’humanisme. Et le cinéma, autre forme d’écriture.

Même pas peur de soutenir les métiers qui naissent de cette passion : l’écrivain qui partage son savoir et sa sensibilité, l’éditeur qui promeut avec passion ses auteurs, et le libraire qui les valorise auprès des lecteurs.

Même pas peur d’échanger sur les sujets sensibles de notre monde contemporain, de partager avec un public impliqué qui questionne, interpelle, confronte les idées dans une émulation stimulante.

Même pas peur pour une petite ville de 10 000 habitants d’accueillir plus de 50 000 visiteurs.

La présence aussi des écrivaines méditerranéennes qui luttent, parfois au péril de leur vie, pour leur liberté, la tolérance et le respect, nous prouve qu’il est essentiel de défendre les valeurs humanistes qui font de nous des citoyens investis.

Quel plaisir encore de voir ces promeneurs solitaires, ces familles réunies, ces enfants et ces jeunes, ces enseignants, découvrir ou faire découvrir le livre et la lecture! Et quelle fierté pour nous de prendre part à cette transmission enthousiaste !

Même pas peur enfin de partager un objectif commun avec une équipe de 250 bénévoles toujours plus investie, une vraie joie de construire ensemble.

Alors un grand merci à tous pour votre participation chaleureuse.

Merci également aux différents partenaires et médias qui nous soutiennent et aux commerçants, entreprises et services de la ville de Mouans-Sartoux.

Jean Giono, mis à l’honneur cette année dans le cadre du Festival, disait que « le poète doit être un professeur d’espérance ». Suivons-le et retrouvons-nous l’année prochaine dans le partage et l’émotion !

 
Marie-Louise Gourdon,
Commissaire du festival

et l’équipe du Festival
Vincent,Claire, Georges, Caroline, Clément, Laurence, Véronique, Vanessa, Sylvie

ici

Téléchargez le programme 2013

Parmi les auteurs : 4, 5 et 6 octobre 2013

PRESIDENT : Eric-Emmanuel SCHMITT

Les Perroquets de la place d’Arezzo
Albin Michel

PRESIDENTE : Pinar SELEK

La Maison du Bosphore
Liana Levi

Yasmina KHADRA

Les anges meurent de nos blessures
Julliard

Tonino BENACQUISTA

Nos gloires secrètes
Gallimard

David FOENKINOS

Je vais mieux
Gallimard

Isabelle AUTISSIER

Chroniques au long cours
Arthaud

Jean-Claude CARRIERE

Axel KAHN

Serge MOATI

Le Vieil orphelin
Flammarion

Benjamin STORA

Camus brûlant
Stock

Guy BEDOS

J’ai fait un rêve
L’Aube

Jacques SALOME

Voyage au pays de l’amour
L’Homme

Serge JONCOUR

L’amour sans le faire
Flammarion

Nahal TAJADOD

Elle joue
Albin Michel

Henri PENA-RUIZ

Marx, quand même
Plon

Olivier WEBER

La confession de Massoud
Flammarion

Emma LOCATELLI

Les Haines pures
Albin Michel

Erwan DESPLANQUES

Si j’y suis
L’olivier

Galia ACKERMAN

Femen
Calmann-Levy

Michka ASSAYAS

Les années vides
Le mot et le reste

Patrick EUDELINE

Je reprends la route demain
Le mot et le reste

Wassyla TAMZALI

Histoire minuscule des révolutions arabes
Le chèvre feuille étoilé

Françoise LABORDE

Muette
JC Gawsevitch

Céline CURIOL

L’ardeur des pierres
Actes Sud

Franck PAVLOFF

L’Homme à la carrure d’ours
Albin Michel

Karine GIEBEL

Purgatoire des innocents
Fleuve Noir

Maïssa BEY

Sous le jasmin la nuit
L’Aube

Babette DE ROZIERES

Le Babette book
Albin Michel

Pierre LARROUTUROU

La gauche n’a plus droit à l’erreur
Flammarion

Sihem HABCHI

Toutes libres
Pygmalion

Daniel SCHNEIDERMANN

Où le sang nous appelle
Seuil

Chloé DELAUME

Où le sang nous appelle
Seuil

Eric NAULLEAU

Pourquoi tant d’EN ?
Gawsewitch

Gilles KEPEL

Passion arabe
Gallimard

Léonora MIANO

La saison de l’ombre
Grasset

Découvrez les vidéos de la TV participative

26e Festival du Livre de Mouans-Sartoux - 4, 5, 6 octobre 2013

26e Festival du Livre de Mouans-Sartoux
4, 5, 6 octobre 2013

Thème 2013 :
Même pas peur

Cette belle expression, les enfants l’emploient lorsqu’ils veulent se prouver à eux-mêmes qu’ils n’ont pas peur.
Alors qu’ils ont un peu peur, mais qu’ils veulent la surmonter et se donner du courage .

Nous en sommes là aujourd’hui. Guerres, changements climatiques, famines, violences faites aux femmes, migrations forcées, génocides, extrémismes, racismes, chômage….
Et la peur gagne sur la solidarité.

Alors, même pas peur ! Les capacités humaines de réactivité, d’innovation, de courage, d’audace sont immenses.
Les activer n’est pas un jeu d’enfant, certes.
Mais n’est-ce pas indispensable pour sortir de cette crise générale qui n’est pas seulement économique ?
Avoir de l’imagination, ouvrir en grand l’horizon, regarder ses voisins, non comme des ennemis, mais comme des alliés  et amis.

Marie-Louise Gourdon
Commissaire du Festival du Livre