Magyd CHERFI

Sous l’influence combinée et revendiquée des Clash, de Madame Bovary et de Jean-Paul Sartre, Magyd Cherfi a été le parolier du groupe toulousain Zebda avant de se lancer dans la chanson en solo (Cité des étoiles, 2004 ; Pas en vivant avec son chien, 2007). Il a publié un premier recueil de récits, Livret de famille, en 2004 et La Trempe en 2007 rassemblés en un Babel en 2011. En 2016, Ma part de Gaulois, sa chronique de l’année 1981, où il décroche le bac, le premier de sa cité, est salué par un succès phénoménal en librairie ainsi que par le prix  du Parisien Magazine de 2016, le prix littéraire Beur FM Méditerranée 2017 et le prix des Députés 2017. La Part du Sarrasin raconte la suite de cette histoire. (Actes Sud)

La Vie de ma mère ! (premier roman)

C’est la mort du père de Boris, son meilleur ami, qui amène Slimane, père divorcé de deux grands fils, à prendre des nouvelles de sa mère après huit mois de rupture. Il découvre une femme vieillie, dans un état alarmant. Prenant conscience des souffrances engendrées par une vie de sacrifices et de violences tues, piégée par les conventions, il l’accompagne dans un parcours de soin.