Isild LE BESCO

Actrice, scénariste et réalisatrice, couronnée à la Mostra de Venise pour son rôle dans L’Intouchable de Benoît Jacquot, Isild le Besco a réalisé quatre long-métrages. Elle a joué notamment dans Sade au côté de Daniel Auteuil dans La Puce et Backstage d’Emmanuelle Bercot, et dans Mon Roi de sa sœur Maïwenn. Elle est l’autrice de Sang d’encre (2007) et S’aimer quand même (2018). En février 2024, Isild Le Besco se joint Judith Godrèche et à Anna Mouglalis pour porter plainte contre le réalisateur Jacques Doillon, qu’elle accuse de « violences psychologiques ou physiques ». 

Dire vrai (Denöel)

Issue d’une grande fratrie livrée à elle-même dans le Paris des années 1980, la jeune Isild a grandi auprès de Maïwenn, sa grande soeur, sa nounou, son modèle.
Isild comprend que, comme sa mère et sa soeur avant elle, le cinéma va constituer une planche de salut pour échapper à la misère et à l’insécurité affective. Elle passe des castings et va tourner ses premiers films. Elle observe les tourments amoureux de sa soeur et se jure de garder ses distances avec les nombreux prédateurs qui pavent sa route.

À seize ans, elle est remarquée par Benoît Jacquot, dont elle devient la « muse ». Ils tourneront cinq fi lms ensemble. Objet du cinéaste en tant qu’actrice, Isild va progressivement devenir aussi l’objet de Jacquot hors caméra. Aujourd’hui, elle met les mots sur son histoire. Plus rien ne sera comme avant.