Carole FRITZ

Chercheure au CNRS, Carole Fritz dirige actuellement le Centre de recherche et d’étude pour l’art préhistorique Émile-Cartailhac (CREAP) à la Maison des sciences de l’homme de Toulouse. Interroger les sociétés de la Préhistoire, développer une réflexion sur la pensée symbolique et les premières manifestations graphiques humaines, sont autant de directions qui ont toujours motivé sa démarche d’archéologue. Membre de l’équipe scientifique depuis sa création en 1998, elle intervient sur les recherches en art pariétal. Avec Gilles Tosello, ils ont  travaillé dans la galerie du Cactus, la galerie des Panneaux Rouges, où ils ont pris la suite des travaux de Norbert Aujoulat, puis le secteur des chevaux de la salle Hillaire.

L’art préhistorique (Que sais-je ?)

Une analyse de l’art pariétal, figuratif et schématique, au prisme des théories échafaudées par les courants matérialiste, structuraliste, totémiste ou encore chamaniste. L’auteure étudie les thèmes, les techniques et les supports utilisés pour comprendre les modes de vie et de pensée des hommes préhistoriques.