Bernard WERBER

Notamment connu pour sa trilogie des Fourmis, Bernard Werber est un écrivain français de science-fiction. Après des études en criminologie à Toulouse et de journalisme à Paris, il devient pigiste pour plusieurs journaux, puis journaliste scientifique notamment pour Eurêka et au Nouvel Observateur. Il publie son premier roman Les Fourmis en 1991. Ses œuvres sont traduites dans une trentaine de langues. Avec 30 millions d’exemplaires vendus dans 37 pays, il est un des auteurs français contemporains les plus lus. Bernard Werber utilise diverses symboliques dans ses livres. Les animaux comme les dauphins, les rats ou les fourmis sont représentés comme des animaux intelligents. La symbolique des chiffres tient également une grande place et, selon la façon dont ils sont expliqués, ils reflètent « le stade de l’évolution de l’âme ». Il réalise un premier long-métrage, Nos amis les Terriens, sortie en 2007.

Le Temps des chimères (Albin Michel)

Dans un futur proche, au lendemain d’une guerre nucléaire, Aurore Kammerer, jeune et brillante scientifique persuadée que la survie de l’humanité passe par un changement de forme, crée trois êtres nouveaux mi-humains mi-animaux : l’un est ailé, l’autre palmé et le troisième doté de larges mains lui permettant de creuser. Ces trois espèces prolifèrent, proposant d’autres modes de vie et de pensée.