Nadia Kaci

Biographie

Nadia est l’une des actrices phares du cinéma algérien et franco-algérien, elle réside en France depuis 1993, et continue à travailler avec des metteurs en scènes des deux rives de la Méditerranée. Sa mère, illettrée et féministe, lui fait prendre conscience très tôt de la condition faite aux femmes en Algérie.

Après avoir débuté sa carrière avec le film Bab El Oued City de Merzak ALLOUACHE (sélectionné à Cannes en 1994 et devenu culte en Algérie), elle devient notamment l’une des actrices fétiches du réalisateur franco-algérien Nadir MOKNECHE, qui l’a faite jouer dans pas moins de quatre de ses films.

Outre sa carrière d’actrice accomplie au cinéma – Nadia KACI est comédienne de théâtre, et auteure de la pièce Femmes en quêtes de terres jouée pendant trois ans entre l’Algérie et la France de 2003 à 2006, mais aussi d’un ouvrage témoignage, Laissées pour mortes. Nadia KACI est en effet une personnalité humaniste fortement engagée en faveur des droits des femmes, engagement qu’elle traduit dans ses choix artistiques, tant dramaturgiques que cinématographiques et littéraires. Elle a également été en 2004 la marraine du collectif « Vingt ans barakat » pour l’abrogation du Code de la famille algérien de 1984 précarisant la condition de la femme.

Récemment elle a collaboré au film A mon âge je me cache encore pour fumer, de Rayhana.