Jean-Christophe Rufin

Jean-Christophe Rufin

Check point
Gallimard

Le livre
Jean-Christophe Rufin est voyageur, médecin, écrivain et diplomate français, membre de l’Académie française. Ancien directeur d’Action contre la faim, il a été ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie jusqu’en 2010. Il est l’un des pionniers du mouvement humanitaire Médecins sans frontières. Il a consacré plus de vingt ans de sa vie à travailler dans des ONG au Nicaragua, en Afghanistan, aux Philippines, au Rwanda et dans les Balkans. Cette expérience du terrain l’a conduit à examiner le rôle des ONG dans les situations de conflit, notamment dans son premier essai Le Piège humanitaire (1986), un essai sur les enjeux politiques de l’action humanitaire et les paradoxes des mouvements « sans frontières » qui, en aidant les populations, font le jeu des dictateurs, et dans son troisième roman, Les Causes perdues (1999).
Ses romans d’aventures, historiques, politiques, sont de la veine des récits des grands reporters romanciers d’autrefois — Albert Londres, Joseph Kessel, Henry de Monfreid — et des visionnaires comme George Orwell et Ray Bradbury.
En 2001, Jean-Christophe Rufin obtient le Prix Goncourt avec « Rouge Brésil » après avoir obtenu le Prix Interallié, en 1999, pour « Asmara et les causes perdues ».
Jean-Christophe Rufin est élu à l’Académie française le 19 juin.

L’ auteur
Abdennour Bidar, 44 ans, philosophe spécialiste des évolutions de l’islam contemporain, docteur en philosophie et agrégé, travaille depuis plusieurs années à partir de sa double culture occidentale et musulmane à une critique à double front de ces deux univers de civilisation, en s’interrogeant sur leurs impasses respectives et leurs défis communs. Il est membre de l’Observatoire de la laïcité depuis 2013 et chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au Ministère de l’Education nationale.
Depuis janvier 2015, il a repris l’émission Cultures d’islam sur France Culture.