Gérard Chaliand

Gérard Chaliand

La question kurde à l’heure de Daech
Seuil

Le livre

Au lendemain du dépeçage de l’Empire Ottoman (traité de Lausanne, 1923), les populations kurdes, 40 millions de personnes utilisant une langue commune, se répartissent entre la Turquie, l’Iran, l’Irak et la Syrie qui, à des degrés divers, les répriment : la question nationale kurde émerge, tardivement en Turquie et en Iran, les élites kurdes n’y possédant pas de tradition étatique. Les auteurs analysent la genèse de ce nationalisme qui connaît un destin très différent selon les pays, jusqu’à aujourd’hui où les Kurdes, désormais à la tête d’une entité pleinement autonome en Irak, se retrouvent au centre de l’actualité en Syrie où ils affrontent les jihadistes de l’État islamique.

Á l’heure où les Kurdes, sunnites à 80%, apparaissent comme une des rares forces régionales désireuses de combattre un islamisme dévoyé, les auteurs, qui ont séjourné longuement au Kurdistan d’Irak et connaissent l’ensemble des régions de l’espace kurde, questionnent l’hypothèse d’une indépendance véritable et concluent par l’affirmative, sous réserve de la création d’un outil militaire dissuasif et de l’unité nord sud de l’entité autonome.

L’ auteur

Gérard Chaliand, éminent spécialiste des conflits internationaux, est l’auteur d’une vingtaine d’études parmi lesquelles Voyage dans quarante ans de guérillas (Lignes de Repères, 2006), Les guerres irrégulières (Folio Actuel, 2008), Anthologie mondiale de la stratégie (Robert Laffont, réed. 2009) sans oublier de nombreux titres au Seuil. Il est également conseiller auprès du Centre d’analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères françaises depuis 1984.