Didier Van Cauwelaert

Didier Van Cauwelaert

Jules
Albin Michel

Le livre
Zibal est un petit génie. Il est l’inventeur d’un procédé de dépollution qui aurait pu lui rapporter des millions, s’il n’avait été plumé par son ex-épouse. Tout le monde n’est pas doué pour le bonheur, surtout pas Zibal qui, malgré ses diplômes, se retrouve à 42 ans vendeur de macarons Ladurée à l’aéroport d’Orly !
Un jour devant son stand, apparait Alice, une jeune et belle aveugle speakerine sur RTL, qui s’apprête, avec son labrador Jules, à prendre l’avion pour Nice, où elle doit subir une opération pour recouvrer la vue. Coup de foudre ! L’intervention est un succès, mais la récupération de ses facultés bouleverse la vie d’Alice, et surtout celle de son chien, affecté à un autre aveugle qui le brutalise. Jules fugue, retrouve Zibal, et en moins de vingt-quatre heures, ce labrador en déroute devient son pire cauchemar : il lui fait perdre son emploi, son logement, tous ses repères. Compagnons de misère, ils n’ont plus qu’une seule obsession : retrouver la jeune femme qui leur a brisé le coeur.
Comment un chien d’aveugle réussit à saccager la vie d’un homme en moins de temps qu’il n’en faut pour la reconstruire… en le mariant. Un sujet en or pour un Cauwelaert en pleine forme, qui nous emporte dans un roman cocasse et plein de fantaisie, digne des plus ébouriffantes comédies hollywoodiennes.

L’auteur
Didier van Cauwelaert cumule prix littéraires et succès public depuis ses débuts.
Prix Goncourt pour Un aller simple en 1994, il a publié récemment Les témoins de la mariée, La femme de nos vies, et Le Principe de Pauline.