Karine Lambert, agrégée et docteur en histoire, est maîtresse de conférence à l’Université de Nice Sophia Antipolis, et codirectrice de l’équipe GeFeM (Genre-Femmes-Méditerranée) au sein du laboratoire Telemme de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, à Aix-en-Provence.

Elle a notamment publié Itinéraires féminins de la déviance, Provence, 1750-1850 (Presses universitaires de Provence) en 2012 et Pour en finir avec le conflit des sexes (éditions du Palio) en 2011.