Martinière Julien

Edition : L’atelier du poisson soluble

Livre : Le tracas de Blaise

L’auteur :

Julien Martinière passe son enfance dans le restaurant de ses parents, n’hésitant pas à faire de fabuleuses courses de tricycle entre les tables ou à s’immiscer dans les conversations des “grands”, qui parlent de politique ou entretiennent les ragots du quartier. Un peu plus tard, à force de griffonner dans les marges de ses cahiers, il se dit, au sortir du Baccalauréat, que ça pourrait être sympathique de rentrer aux Beaux Arts.

Papa maman Martinière n’étant pas tout à fait du même avis, il fait un bref passage par la fac d’histoire, c’est plus sérieux mon fils. Finalement, après moult tergiversations, cris, pleurs et déchirements, il rentre à l’Ecole Supérieure de l’Image de Poitiers, qui, en fait, n’est rien d’autre qu’une école des Beaux Arts, mais ça fait mieux de dire “Ecole Supérieure de l’Image”, surtout dans les repas mondains. Là, il va expérimenter plein de trucs et de machins, effectivement pas forcément très sérieux, mais un peu quand même. Il décroche son DNSEP en 2005 avec un film d’animation. Exister est son premier ouvrage en tant qu’illustrateur et il compte bien ne pas en rester là…

Le livre :

En se réveillant un matin, après des rêves agités, Blaise se retrouva dans son lit, le pied métamorphosé en patte d’ours. Une chose bizarre venait de lui arriver.

Si chaque jour les symptômes sont toujours plus nombreux, et plus difficiles à dissimuler, Blaise tente malgré tout de poursuivre une vie normale : il se rend à son bureau, fait face à toutes sortes de tracas, parce qu’il le faut bien.