Jean-Michel Besnier

Jean-Michel Besnier
L’Homme simplifié, Le syndrome de la touche étoile
Fayard

Les transformations technologiques de notre environnement, qu’il soit professionnel ou quotidien,  visent avant tout à nous simplifier la vie. Et elles y parviennent, au-delà de nos plus folles  espérances. Mais ce faisant, dotés d’une multiplicité de prothèses toujours plus performantes, nous  ne nous percevons pas que nous sommes ainsi toujours plus adaptés aux machines, c’est-à-dire à des  logiques de fonctionnement qui se résument en séquences automatisables, en choix binaires, en  injonctions dépourvues d’ambigüité. Dans ce livre, c’est à l’analyse de cet « homme simplifié » que  se livre Jean-Michel Besnier, décrivant comment l’irritation qui peut nous saisir parfois devant la  nécessité toujours renouvelée d’appuyer sur la touche étoile de notre téléphone portable, est  emblématique d’une déshumanisation profonde de notre relation au monde et aux autres. Dans le  conflit des deux cultures diagnostiqué par Edgar Snow, c’est la culture scientifique d’orientation  déterministe qui a gagné, triomphant de la vieille culture humaniste, porteuse d’une exigence de  réflexion intérieure surannée.

Ce livre sonne ainsi comme un cri d’alarme : faute de nous ressaisir à temps, nous serons bientôt  conduits, avec notre consentement, à n’être que des systèmes programmés que des stimuli machiniques  ou médicamenteux viendront protéger de toute perturbation et de toute inquiétude, mais aussi de  toute émotion, amoureuse, esthétique ou même intellectuelle.

Jean-Michel Besnier est professeur de philosophie à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) et  membre du CREA (centre de recherche en épistémologie appliquée, Ecole Polytechnique et CNRS). Il  appartient aux comités d’éthique du CNRS et de l’INRA. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont  une Histoire de la philosophie moderne et contemporaine (Grasset 1993 ; Le livre de poche 1998). Il  publie en même temps
dans la collection « Pluriel » Demain les posthumains.

Non classé