Le chant du monde
Editions Gallimard

L’auteur

Jacques Ferrandez naît en 1955 à Alger. Après l’École des arts décoratifs de Nice, il se tourne vers l’illustration et la bande dessinée. En 1987, il débute « Carnets d’Orient », une fresque sur l’histoire de la présence française en Algérie, qu’il achève 20 ans plus tard. Spécialiste incontesté de la question algérienne, il adapte la nouvelle de Camus, « L’Hôte », en 2009, avant de transposer de façon magistrale « L’Étranger », en 2013. Ses livres font l’objet de nombreuses expositions, en France et en Algérie, notamment aux Invalides à l’occasion des 50 ans de la fin de la guerre d’Algérie, en 2012. Il a reçu pour ses « Carnets d’Orient » le prix spécial du jury Historia 2012.

Le livre

Antonio, dit «Bouche d’or», est un homme du fleuve. Mais lorsque Matelot, le vieux bûcheron, vient lui demander de l’aide pour retrouver son fils disparu, il n’hésite pas à emprunter avec lui un chemin plus périlleux qu’il n’y paraît. Les deux hommes se dirigent vers le Haut Pays, territoire du terrible Maudru, chef des bouviers qui règne en maître sur les hommes et les bêtes…