Octobre, 2020

03Oct15:3016:30ENTRETIEN - Gérard Mordillat : Quartier de noblesse15:30 - 16:30 Cinéma La strada

Détail événement

Entretien avec Gérard Mordillat
Quartier de noblesse
Cinéma La Strada Salle 1

Le Livre
Comme Jack London, l’emblème de la collection, l’écrivain et cinéaste Gérard Mordillat est né dans la classe ouvrière. Ce qui pour lui signifie tout : ce qu’il est, ce qu’il pense, ce qu’il fait.
Comme Jack London, l’emblème de notre collection, Gérard Mordillat est né dans la classe ouvrière. Ce qui pour lui signifie tout : ce qu’il est, ce qu’il pense, ce qu’il fait. Avec un enthousiasme décapant, l’auteur de Vive la sociale ! revendique son appartenance, nous invite à partager sa fierté d’être de ceux-là, du côté de ces femmes et de ces hommes trop souvent oubliés des médias ou de l’Histoire, les opprimés, les crève-la-dalle, les insurgés, les militants, les résistants. Qu’ils soient d’hier ou d’aujourd’hui, d’ailleurs ou d’ici, Gérard Mordillat leur rend grâce et se raconte dans un même élan. Il évoque l’esprit de la Commune et revit l’école buissonnière du côté de Belleville et de Ménilmontant ; il s’attendrit sur son frérot le prolo et son paternel qui lui laissa un super cadeau : exiger le droit à l’écriture,  » une force que la classe ouvrière ne devait pas négliger  » ni laisser aux nantis. Il nous parle de ses chemins de traverses, de son premier boulot dans une imprimerie, de ses rencontres déterminantes, de la découverte de la poésie et de la cinémathèque ; et puis de sa passion du vélo, le bitume comme une feuille blanche à conquérir. Sans étiquette politique sinon celle d’homme libre, l’écrivain et cinéaste réinvente avec force et humour ce qu’être de gauche signifie : avoir le goût des autres, du bien commun, du partage, de l’égalité, de la fraternité.

Durée

(Samedi) 15:30 - 16:30

Lieu

Cinéma La strada

201, avenue de Cannes

Go to Top