ARNAUD Clara

Édition: Actes sud

Livre: La verticale du fleuve

L’auteur :

Clara Arnaud est née en 1986. Elle étudie le chinois et la géographie, tout en voyageant en Asie centrale. En 2008, elle sillonne la Chine à pied et à cheval : le récit de ce voyage, Sur les chemins de Chine, sera lauréat de nombreux prix. Clara Arnaud travaille depuis sur des projets de développement international, et ses premières missions l’amènent au Sénégal, au Bénin et au Ghana, avant la République Démocratique du Congo. Elle consacre son premier roman, L’orage, à Kinshasa, la capitale congolaise où elle restera deux ans. Elle séjourne actuellement au Honduras.

Le livre :

Un matin de mai 2012, Suyapa, une militante écologiste de la communauté lenchua, est retrouvée dans son lit, le corps criblé de balles. Sa mort brutale réunit ses trois filles, Marla, Indira et Luisa, dans le village de montagne qui les a vues naître, et que les deux aînées ont quitté depuis dix ans. Pour elles, il ne fait aucun doute que le mobile est politique : leur mère dérangeait, elle a été réduite au silence. Un an après les faits, l’ouverture du procès des meurtriers présumés coïncide avec le lancement de la construction d’un barrage hydroélectrique, contre lequel Suyapa s’est longtemps bat tue. Un édifice monumental, qui domestiquera le cours du río Lindo, fera de leur bourgade une pionnière en matière d’énergies renouvelables, mais altérera à jamais la terre de leurs ancêtres et son écosystème. Divisées sur la question, les filles de Suyapa s’émancipent peu à peu de la figure tutélaire de leur mère et voient disparaître le monde de leur enfance, tandis qu’affluent des centaines d’ingénieurs et d’ouvriers, pour qui le chantier représente tout à la fois la promesse d’emplois et de meilleurs lendemains, un terrain de jeu où assouvir leurs ambitions et leurs pulsions démiurgiques.